ALZHEIMER ET DÉMENCES

Alzheimer et démences

La perte cognitive affecte généralement les personnes âgées de 65 ans et plus. La démence la plus connue est la maladie d’Alzheimer. De plus en plus de personnes requièrent l’aide d’orthophonistes pour maintenir leur qualité de vie.

La maladie d’Alzheimer ainsi que les autres types de démence affectent systématiquement les habiletés à communiquer d’une personne. Que ce soit pour définir les besoins et les forces ou pour mettre en place un plan d’action, les orthophonistes sont les professionnels de la santé qui sont outillés pour favoriser une communication efficace entre la personne atteinte et son entourage.

logo mosaique

Qu’est-ce que la démence?

La démence est un syndrome dû à une maladie neurodégénérative. Le type de démence le plus fréquent est la maladie d’Alzheimer, mais on retrouve également : la démence vasculaire, la démence à Corps de Lewy, la famille des démences frontotemporales (incluant les aphasies primaires progressives et la démence sémantique) ainsi que le trouble cognitif léger (aussi appelé MCI pour Mild Cognitive Impairment).

Ces maladies sont caractérisées par une détérioration progressive d’une ou plusieurs fonctions cognitive, c’est-à-dire le langage, la pensée abstraite, le jugement, les fonctions exécutives, etc. Le déclin cognitif associé à ces maladies cause de nombreux impacts sur la communication au quotidien. Plus précisément, les symptômes peuvent inclure : de la difficulté à se remémorer des conversations récentes, perdre le fil de la conversation, chercher ses mots, avoir de la difficulté à comprendre le sens d’un message, se répéter fréquemment, etc.

Les aphasies primaires progressives (APP) sont un type de démence affectant de façon prédominante le langage dans les premières années de la maladie. Il existe trois profils différents d’APP, soit la variante sémantique, la variante logopénique ainsi que la variante non fluente. À Québec, la clinique Interdisciplinaire de la Mémoire à l’hôpital de l’Enfant-Jésus rassemble une équipe ayant développé une grande expertise dans l’évaluation des personnes vivant avec un trouble cognitif. Nos orthophonistes peuvent vous aider à déterminer si une approche interdisciplinaire serait nécessaire.

Progression de la démence:
Quand consulter?

Si vous remarquez des changements sur le plan de la mémoire ou du comportement chez vous-même ou chez un proche, il est recommandé de consulter votre médecin. Si vous habitez dans la région de Québec, il est possible de contacter la Clinique interdisciplinaire de la Mémoire de l’hôpital de l’Enfant-Jésus par le biais de votre médecin de famille pour demander une évaluation.

Même si les changements sont légers, une consultation apporte des informations importantes puisqu’elle permettra de détailler l’évolution des symptômes, ce qui est nécessaire pour établir un diagnostic. Bien que ce type de consultation soit un processus qui est empreint de craintes pour la personne et sa famille, une identification précoce de la démence est d’une grande importance. En effet, c’est ce qui permet de préserver au maximum l’autonomie ainsi que la qualité de vie de la personne atteinte. Puisqu’il n’existe pas de traitement de guérison aux maladies neurodégénératives, la prise en charge dès l’apparition des symptômes est de la meilleure façon de ralentir l’évolution des symptômes et maintenir les acquis. Les orthophonistes jouent un rôle important dans le processus d’évaluation, mais également pour le suivi aux différents stades d’évolution de la maladie.

Rectangle vert

Le rôle des orthophonistes

Les orthophonistes sont en mesure d’accompagner la personne et sa famille à différents stades de la maladie. Les objectifs d’intervention varient selon l’âge, le niveau d’éducation, l’état de santé général ainsi que les habitudes de vie de la personne avant le début des symptômes. Le potentiel d’apprentissage d’une personne est plus grand en début de maladie, il s’agit donc d’un stade où il est possible d’accompagner la personne et son entourage dans la mise en place de stratégies et d’outils de compensation destinés à soutenir la personne dans l’évolution de la perte cognitive. Par exemple, l’usage d’outil technologique tel que la tablette électronique peut permettre de créer un outil de communication personnalisé et destiné à aider la personne à exprimer une grande variété d’idées, allant des plus simples aux plus complexes. Ces outils peuvent également jouer un rôle dans la perte de mémoire et aider la personne à utiliser les fonctions de rappels.

Que ce soit dans les stades plus avancés de la maladie ou non, l’orthophoniste peut également aider la personne et ses proches à mettre en valeur les habiletés les mieux préservées pour soutenir la communication et mettre en place des exercices de stimulation cognitive adaptée aux besoins de la personne.

Rectangle bleu

Conclusion

En bref, les orthophonistes possèdent les connaissances et compétences pour aider la personne atteinte de démence à maintenir un rôle le plus actif possible dans son milieu de vie. Qu’il s’agisse de comprendre les impacts de la perte cognitive sur la communication ou de mettre en place un plan d’action pour la personne, les orthophonistes du Centre Mosaïque de Québec peuvent vous accompagner dans l’évolution de vos besoins.

Prendre un rendez-vous

Le Centre Mosaïque s’engage à faire une prise en charge rapide pour répondre à vos besoins. N’hésitez pas à nous contacter pour savoir comment nos orthophonistes peuvent vous accompagner.