La neurodiversité

Le concept de la neurodiversité en image

Depuis quelque temps, on entend parler de la neurodiversité. Ce concept milite en faveur de l’inclusion des personnes qui rencontrent des défis particuliers reliés à un trouble neurodéveloppemental ou une condition affectant leur santé mentale.

Le concept de neurodiversité est aligné avec les valeurs des orthophonistes du Centre Mosaïque. Nous avons donc préparé cet article pour vous renseigner sur le sujet, de même que pour partager avec vous la façon dont ça guide nos interventions en orthophonie.

Qu’est-ce que la neurodiversité ?

Le concept de neurodiversité a d’abord été développé à propos des troubles du spectre de l’autisme. Les personnes qui ont un TSA ont des connexions qui se sont faites différemment dans les circuits des neurones du cerveau. Ces différences peuvent avoir un impact sur les apprentissages, les comportements, la communication avec les autres, etc. Selon le concept de neurodiversité, on qualifie ces personnes de « neuroatypiques », puisqu’elles ont un fonctionnement cognitif différent. Cependant, on reconnaît tout de même les grandes forces qu’elles peuvent avoir. Par exemple, bon nombre de personnes ayant un TSA ont un esprit logique très développé qui peut leur permettre de développer d’excellentes habiletés en science et en mathématique. Cette façon de voir les choses peut être appliquée à plusieurs conditions : les troubles d’apprentissage, la dyspraxie (troubles de la coordination), le trouble du déficit de l’attention (TDA/H), les handicaps intellectuels, etc.

Les défenseurs de la neurodiversité dénoncent le fait qu’on utilise des termes comme « maladie » ou « trouble » pour parler de la condition des personnes qui rencontrent des défis sur le plan neurodéveloppemental. Ce vocabulaire sous-entend en effet que pour prendre en charge la maladie ou le trouble, on doit impérativement entreprendre un traitement ou une thérapie pour « régler le problème ».

Avec la neurodiversité, on cherche plutôt à développer les services et les interventions adressés aux personnes neuroatypiques en mettant l’accent sur l’inclusion. De cette façon, on souhaite offrir aux individus un soutien concret qui tire avantage de leurs différences et qui mise sur leurs forces individuelles. On veut éviter les modèles selon lesquels les traitements doivent faire entrer ces personnes dans le carcan de ce qui est considéré comme la « normalité » neurologique.

Un exemple concret

En anglais, de plus en plus de personnes préfèrent utiliser l’appellation « Autism Spectrum Condition (ASC) » plutôt qu’« Autism Spectrum Disorder (ASD) ». Le fait de remplacer le mot « trouble » (disorder) par « condition » reflète bien le désir de mettre de côté les termes à connotation négative. On cherche avant tout à éviter de créer deux classes d’individus, soit ceux qui sont « neurologiquement normaux » et ceux qui ne le sont pas à cause d’une condition, quelle qu’elle soit (les neuroatypiques).

En mettant de côté ces termes à connotation négative, on souhaite démontrer que la santé et l’autonomie au quotidien ne sont pas inhérentes à l’absence de condition sur le plan neurodéveloppemental. On va plutôt accompagner les personnes qui doivent composer avec de telles conditions afin de trouver des stratégies pour leur permettre de s’épanouir pleinement.

La neurodiversité en orthophonie

En orthophonie, on rencontre quotidiennement des personnes qui font face à des défis causés par une condition ou un trouble neurodéveloppemental. Ici, pensons notamment aux personnes qui ont un trouble développemental du langage affectant l’acquisition des habiletés langagières, ou encore aux personnes dyslexiques qui rencontrent des difficultés supplémentaires en ce qui a trait au langage écrit. Les personnes vivant avec un TSA (trouble du spectre de l’autisme) consultent aussi en orthophonie, notamment pour des défis particuliers concernant la communication.

Dans tous ces cas, nos interventions en orthophonie visent une approche positive. L’objectif premier est de permettre à ces personnes de développer leur estime personnelle, malgré les défis rencontrés, en améliorant leur confiance envers leurs forces et leurs différentes habiletés.

 

Consulter l’équipe du Centre Mosaïque, c’est consulter des orthophonistes qui ont à cœur le respect de l’intégrité de chaque personne. Quelle que soit la nature de vos besoins en orthophonie, notre équipe est là pour vous.

Approuvé par Geneviève Fily-Paré
Diplômée de la maitrise en orthophonie à l’université Laval, Geneviève y a également complété un baccalauréat en Service social.
Geneviève Fily-Paré, M.Sc.O(C) Orthophoniste

On déménage ! Dès le 30 mai 2022. Nouvelle adresse : 1055 rue Saint-Vallier Ouest, Québec.