La pleine conscience et son application en orthophonie

La pleine conscience en orthophonie

Depuis un moment déjà, on a l’impression que tout le monde parle de pleine conscience. Cette façon de mieux vivre le moment présent s’est répandue à presque tous les domaines, notamment dans les soins de santé, en affaires, en éducation, etc.   Eh bien, l’orthophonie ne fait pas exception à cette règle. C’est en effet une technique que nos orthophonistes de Québec appliquent lors de certaines interventions.

Notre équipe vous présente donc cet article afin de vous renseigner sur la pleine conscience et son application en orthophonie.

Qu’est-ce que la pleine conscience ?

Lorsqu’on pratique la pleine conscience, on vise à porter toute notre attention sur le moment présent. Cela fait référence autant aux pensées et aux émotions qu’on a à l’instant, mais aussi à notre environnement et à ce que nos sens perçoivent (odeur, son, toucher, sensations physiques, etc.). Il est essentiel d’effectuer cet exercice sans porter de jugement, par exemple sans se dire qu’une émotion est négative et qu’elle ne devrait pas être ressentie. L’objectif est d’être totalement conscient du moment présent, afin de mettre de côté les émotions négatives liées au passé et l’anxiété face au futur.

La pleine conscience peut être pratiquée comme une forme de méditation, mais aussi lors d’activité comme le yoga ou la marche. Elle peut également être pratiquée de façon informelle, c’est-à-dire dans les activités du quotidien, en prenant un moment pour s’arrêter afin d’être plus conscient de notre état et de l’environnement. Faire des exercices de respiration, quelques fois par jour, est une autre bonne façon de pratiquer la pleine conscience.

Ses effets sont étudiés depuis plusieurs années. La pleine conscience favorise le bien-être et aide à mieux réagir au stress. Des études ont démontré qu’à plus long terme, la pratiquer aide à augmenter la concentration et les fonctions cognitives. Elle permettrait également d’être plus conscients de nos automatismes, afin de mieux comprendre nos sentiments et nos réactions. En somme, la pleine conscience permet de trouver un moment de paix et d’introspection dans le quotidien effréné.

Quelles sont les clientèles qui peuvent bénéficier d’exercices de pleine conscience en orthophonie ?

Les principes de la pleine conscience s’appliquent dans plusieurs contextes en orthophonie. Voici quelques exemples :

  • Bégaiement : pour les personnes qui bégaient ou qui ont un trouble de la fluidité de la parole, les exercices de pleine conscience peuvent aider à améliorer la conscience de leur corps et des structures impliquées dans la production de la voix. Ces techniques peuvent aussi aider à mieux gérer le stress dans les contextes susceptibles d’entrainer le bégaiement.
  • Traumatisme craniocérébral (TCC) : les thérapies basées sur la relaxation peuvent aider les personnes qui ont subi un TCC et qui doivent composer avec des difficultés cognitives. Elles peuvent soutenir la personne lors des interactions sociales, réduire la fatigue et améliorer l’humeur. Les facteurs émotionnels et la frustration peuvent en effet avoir une incidence négative sur la réadaptation.
  • Parents et proches aidants : les parents jouent un rôle important dans les thérapies orthophoniques de leurs enfants, notamment dans le cas de trouble du langage ou de bégaiement. Des stratégies s’inspirant de la pleine conscience, qui mettent l’accent sur les parents eux-mêmes, peuvent les aider à modifier leurs propres façons de communiquer et de s’exprimer, tout en limitant leurs préoccupations face au trouble de leur enfant. La pleine conscience pourrait aussi améliorer le bien-être des proches aidants, ce qui aurait un impact bénéfique sur la qualité des soins et du soutien offerts par ces derniers.
  • Troubles de la voix : les troubles de la voix, comme la dysphonie, sont souvent liés à un surmenage vocal (mauvaise utilisation de la voix). Dans un tel contexte, les exercices de pleine conscience peuvent aider une personne à mieux comprendre l’implication des différentes structures anatomiques responsables de la production de la voix, pour mieux les solliciter au quotidien.
  • Féminisation de la voix : les personnes transgenres peuvent également profiter de la pleine conscience lors d’une thérapie vocale, afin de mieux utiliser leurs structures anatomiques et leur respiration pour arriver à leur objectif.

La pleine conscience avec votre orthophoniste à Québec

En orthophonie, la pleine conscience vise surtout à créer une atmosphère calme et apaisante, dans laquelle le patient se sent bien. On arrive à mieux contrôler le stress dans certains contextes et à créer un environnement propice aux interventions. La pleine conscience peut apaiser certains patients en les aidant à porter une plus grande attention à leur sens et à l’environnement, par des exercices de respiration ou de méditation guidée.

 

Comme vous l’aurez constaté, les exercices de pleine conscience peuvent profiter à des clientèles variées. Pour en savoir plus, n’hésitez pas à consulter notre équipe ou à prendre rendez-vous pour une consultation si vous croyez que nos orthophonistes peuvent vous aider, vous-même ou un membre de votre famille.

Approuvé par Geneviève Fily-Paré
Diplômée de la maitrise en orthophonie à l’université Laval, Geneviève y a également complété un baccalauréat en Service social.
Geneviève Fily-Paré, M.Sc.O(C) Orthophoniste

On déménage ! Dès le 30 mai 2022. Nouvelle adresse : 1055 rue Saint-Vallier Ouest, Québec.